Préparation pour une course

Préparation pour une course

Voici cinq choses à savoir sur la perte de kilos en trop – pour de bon.

 

1. LA PERTE DE POIDS (ET UNE MEILLEURE SANTÉ) COMMENCE PAR L’HYDRATATION

 

Il faut savoir qu’une consultation médicale sur 10 liée à la fatigue peut être causée par la déshydratation. Il s’avérerait que le mécanisme de notre cerveau qui nous signale que nous avons soif est souvent confondu avec la faim », ce qui va certainement pas nous aider à gagner la bataille du renflement. Si vous avez du mal à boire suffisamment d’eau, il existe la «règle des 10 gorgées» qui est un moyen infaillible de garder la soif (et les envies de fumer) à distance. Chaque fois qu’une bouteille d’eau touche vos lèvres, buvez 10 gorgées avant de la poser pour rester bien hydraté toute la journée.

 

2. UN CORPS TONIQUE EST FABRIQUÉ DAVANTAGE DANS LA CUISINE QUE DANS LA SALLE DE SPORT

 

Quelles que soit nos lectures relatives à la santé au cours de ces dernières années, on peut en déduire qu’il n’y a pas de mauvais régime alimentaire. Et cela pour 2 raisons : la première, c’est qu’aucun exercice ne peut compenser un régime alimentaire obstrué par une dose nocturne de glace au caramel. Après tout, les 528 calories que vous avez brûlées sur un vélo sont rapidement supprimées après deux pots de glace, qui atteignent 760 calories. Et voici la deuxième raison : lorsque nous faisons de l’exercice, nous avons tendance à utiliser les nutriments absorbés lors de notre alimentation pour améliorer notre condition physique et obtenir un résultat satisfaisant.

Et pour obtenir ce résultat, vous devez abandonner cette routine d’exercices pour un régime alimentaire restrictif et hypocalorique. Vous devez, en complément de vos entraînements réguliers, faire attention à ce qui est dans votre assiette. Les experts recommandent de suivre un régime alimentaire bien équilibré comprenant beaucoup de fruits et de légumes, de grains entiers, de viandes maigres et de produits laitiers. La nutrition entraîne la perte de poids en contribuant au gain musculaire.

 

3. UN PETIT CHANGEMENT À LA FOIS, PAS DEUX, NI TROIS

 

Pour beaucoup d’entre nous, faire un régime ou revoir ses objectifs, en terme d’entraînement, est un moment plus ambitieux que réaliste. Les début de semaine arrivent vite et nous sommes rapidement transformés en personnes matinales, prêtes à boire un 2 litres d’eau, à mélanger un shaker protéiné et à aller au gymnase avant le travail. Mais, pour la plupart d’entre nous, ce moment n’est que de courte durée. Ne soyez pas trop ambitieux mais constant, vous obtiendrez un succès bien plus grand ! Par exemple, essayez donc de boire davantage d’eau une semaine, puis de focaliser sur des meilleurs petits-déjeuners la semaine suivante. Vous gagnez bien plus qu’un simple chiffre inférieur sur la balance. Vous réduisez également considérablement le risque de décès prématuré. Ces petits changements constituent les premières étapes d’un changement durable.

Musculation + cardio = la méthode pour une perte de poids ultime.

 

4. PESEZ-VOUS BIEN, PAS SOUVENT

 

En ce qui concerne la balance : restez à l’écart. Du moins, pas tous les jours. Une fois par semaine suffit largement si c’est fait de façon constante. Cela signifie se peser le même jour, à la même heure et avec les mêmes vêtements, à chaque fois, pour obtenir des résultats constants. Pourquoi juste une fois par semaine ? Parce que nous perdons du poids en dents de scie : un jour, nous gagnons quelques kilos et le lendemain, nous sommes en baisse, ce qui peut être décourageant lorsqu’on se concentre sur les résultats.

Chaque fois qu’une bouteille d’eau touche vos lèvres, buvez 10 gorgées.

 

5. VOUS AVEZ FAIT DE LA MUSCULATION

 

Si vous ne vous entraînez pas à optimiser votre résistance pendant que vous pratiquez votre cardio-training, vous perdrez du muscle. Plus nous avons de masse musculaire, plus nous brûlons de calories, même lorsque nous ne faisons pas d’exercice. Si vous ne faites que du cardio, vous pouvez perdre 1/4 de muscle pour 3/4 de graisse, ce qui signifie que vous réduisez essentiellement votre métabolisme. Pour conserver votre masse musculaire, intégrez deux ou trois jours d’entraînement en force – pensez : musculation, squats etc. – à votre programme hebdomadaire.

 

Le sport et la santé sont deux domaines qui couvrent des champs de compétences bien distincts.

 

Ma méthode de travail repose sur la synthèse (ou l’association) de mon expérience en sport et en santé pour pouvoir répondre rapidement à tous les besoins des clients tout en améliorant leur capital santé.

Pour se faire, je n’ai pas recruté de simples coachs sportifs mais des Éducateurs Médico Sportif (BAC+3).
Etant moi-même en ancien athlète de haut niveau et un précurseur du coaching sportif en France, je les ai formés de façon à adapter leurs compétences au coaching sportif à domicile ou en entreprise, et cette formation associé à leurs compétences leur a permis de devenir des coachs sportifs très performants.

Notre équipe évolue avec une autre approche que les coachs sportifs classiques, car pour l’atteinte d’un même objectif ou pour la préparation d’une même performance, nos coachs sportifs sont concentrés sur l’écoute, l’analyse corporelle et l’adaptation à la personne, ce qui permet une efficacité et une rapidité dans l’atteinte de vos objectifs qui est inégalées et qui se déroule dans les meilleures conditions possibles.